ACCUEIL

Le Zolpidem

Le principe actif zolpidem est l’un des moyens les plus modernes de traitement à court terme des troubles du sommeil. Comme il est rapidement absorbé par le corps et dégradé, sa durée d’action est limitée – mais il est réveillé et récupéré le lendemain matin. Le zolpidem est généralement considéré comme étant bien toléré, mais ne convient pas aux enfants et aux femmes enceintes. Ici, vous lisez tout ce qui est important à propos de l’effet du zolpidem, des effets secondaires et de l’application.

Voici comment fonctionne Zolpidem

Les cellules nerveuses sont en contact les unes avec les autres via des interfaces spécifiques, les synapses. Ici, ils communiquent entre eux via l’activation ou l’inhibition de substances messagères: Si une cellule nerveuse émet une telle substance messagère, elle peut être perçue par la cellule nerveuse voisine à certains points d’ancrage.

Le principe actif zolpidem intervient dans cette communication entre cellules nerveuses en rendant les sites d’accueil des messagers inhibiteurs plus sensibles. En conséquence, même une faible concentration de substances messagères inhibitrices peut avoir un effet calmant ou apaisant.

Absorption, décomposition et excrétion de zolpidem

L’aide au sommeil est pris sous forme de comprimé et rapidement absorbé par le corps. Il atteint rapidement le cerveau où il prend effet.

L’ingrédient actif est dégradé principalement par le foie en métabolites inactifs. Environ la moitié d’entre eux sont excrétés avec les selles et l’autre moitié avec l’urine. Globalement, il faut environ deux à quatre heures, jusqu’à ce que la moitié du médicament absorbé soit à nouveau excrétée.

Quand Zolpidem sera-t-il utilisé?

Zolpidem est utilisé pour le traitement à court terme des troubles du sommeil quand ils ont une certaine gravité. Dans une application à long terme, un effet d’accoutumance peut se produire.

Voici comment zolpidem est appliqué
Actuellement, l’aide au sommeil n’est disponible que sous forme de comprimés et de comprimés sublinguaux, qui se dissolvent au bout de quelques secondes dans la bouche. Ces derniers conviennent particulièrement aux patients qui ont des difficultés à avaler ou qui sont alimentés par une sonde.

La tablette est prise au coucher avant le coucher. Les adultes en bonne santé prennent une dose unique de dix milligrammes de zolpidem, tandis que les patients plus âgés ou ceux présentant des lésions hépatiques en prennent cinq milligrammes.

La durée de l’application devrait être de quelques jours à deux semaines maximum. Pour arrêter la prise, la posologie de zolpidem doit être progressivement réduite (“diminuée”). Globalement, la durée d’utilisation (traitement et réduction progressive) ne doit pas dépasser quatre semaines.

Quels sont les effets secondaires de Zolpidem?

Les effets indésirables de Zolpidem chez une personne sur dix ou centièmes sont les suivants: infections respiratoires, hallucinations, cauchemars, somnolence, fatigue, vertiges, maux de tête, insomnie, nausées, vomissements, diarrhée, douleurs abdominales et défaillances de la mémoire après la consommation.

Il arrive parfois que des symptômes tels que confusion, irritabilité et vision double se produisent tous les cent à un millièmes de patients.

Lors de l’arrêt du zolpidem, il peut exister une insomnie dite de rebond, qui se manifeste par une augmentation de l’insomnie. Par conséquent, le médicament ne doit pas être interrompu brusquement, mais en diminuant lentement la dose.

Que devrait-on considérer lors de la prise de Zolpidem?

Pendant le traitement par Zolpidem, il convient d’administrer d’autres médicaments qui atténuent le système nerveux, ainsi que l’alcool. Sinon, l’effet d’amortissement peut être excessivement augmenté. En outre, le risque de chute, en particulier chez les patients âgés, est considérablement accru.

Le zolpidem est décomposé dans le foie. Lors de la prise d’ingrédients actifs qui agissent sur les enzymes dégradant le médicament, l’effet du somnifère peut être atténué ou renforcé. Un effet atténué est obtenu, par exemple, lors de l’administration concomitante de l’antibiotique rifampicine ou des agents épileptiques tels que la carbamazépine et la phénytoïne. D’autre part, les remèdes contre les infections fongiques, certains antibiotiques et le jus de pamplemousse peuvent augmenter l’effet des somnifères.

Même chez les patients présentant une dysfonction hépatique, le médicament n’est que lentement dégradé, ce qui le rend plus efficace. Par conséquent, une dose réduite de zolpidem suffit pour obtenir un effet suffisant.

Comme il n’existe que peu de données sur l’utilisation de zolpidem pendant la grossesse et l’allaitement, l’aide au sommeil doit être évitée pendant cette période. Il peut également traverser le placenta et pénétrer dans le lait maternel, ce qui peut entraîner une concentration élevée de drogue dans le corps de l’enfant.

Comment obtenir des médicaments Zolpidem
Étant donné que zolpidem ne doit être utilisé que pendant une courte période, l’aide au sommeil est soumise à prescription pour chaque posologie. Avec une ordonnance du médecin, vous obtenez du zolpidem à la pharmacie. À des doses plus élevées, qui ne sont pas thérapeutiquement significatives, le zolpidem est un stupéfiant commercialisable et vendu sur ordonnance en France.

Depuis quand est-ce que Zolpidem est connu?

Le brevet original de Zolpidem, détenu jusqu’en 2007, du groupe pharmaceutique Sanofi-Aventis. Depuis lors, des préparations contenant cette substance active ont été commercialisées par de nombreux fabricants de génériques. Comme le zopiclone et le zaleplon, le zolpidem appartient à la soi-disant “génération Z”.

Cela provoque principalement le sommeil, mais n’est guère anxiolytique ou relaxant, comme le font les somnifères plus anciens du groupe des benzodiazépines (comme le diazépam). En raison de la dégradation rapide de l’organisme, une aide au sommeil sûre et efficace a été mise au point avec l’ingrédient actif zolpidem.